• [J4] Hallo und willkommen in Deutschland !

    Autrement dit, bonjour et bienvenue en Allemagne !

    Wir sind in Deutschland ! Et oui, nous sommes en Allemagne où nous nous sommes réveillés ce matin à 7h. L’Allemagne, et plus particulièrement le village de Warnemünde, est notre 2ème escale.

    Warnemünde est un port de pêche et une station balnéaire, située à l’embouchure du fleuve de la Warnow. En allemand, "Münde" veut dire "bouches". Le village tire son nom de là : il est situé aux bouches du fleuve Warnow, ce qui a donné le nom de Warnemünde.

    Warnemünde est une station balnéaire célèbre pour les berlinois, car ses plages font partie des plus larges d’Allemagne et car la ville n’est qu’à 240 kilomètres de Berlin (une ligne de chemin de fer reliant Berlin à Warnemünde a été ouverte dès la fin du 19ème siècle). C’est aussi un village connu pour sa criée, c’est-à-dire la vente de poisson frais en direct des bateaux revenant de la pêche. Il fait bon y passer quelques jours de vacances, car le village compte aussi de nombreux restaurants où l’on peut se régaler de poissons ("Fische" en allemand) et de fruits de mer ("Meeresfrüchte"). Avis aux amatrices et amateurs !

    warnemunde-3398221_1920.jpg
    Warnemünde est une station balnéaire célèbre pour les habitants de Berlin

    Aujourd’hui, à Warnemünde, c’est le premier jour de fêtes maritimes "Hanse sail" qui ont lieu chaque année à la même période. Cette année, c’est du 5 au 8 août. Le Sky Princess a accosté à côté d’immenses voiliers, un peu comme si l’arrière-petit-fils se mettait à côté de son aïeul tout en bois ! L’image est belle et saisissante. Les géants des mers confrontent et comparent leurs muscles. N’en déplaise au Sky Princess et à son confort ultra-moderne, les superbes voiliers ont eu notre préférence. Nous avons notamment toutes et tous craqué pour le Крузенштерн (heureusement que Pénélope était avec nous pour nous dire que le nom de ce bateau se lit "Krusenstern" en russe et qu’il a été nommé ainsi en hommage à un explorateur et navigateur russe du 19ème siècle). Il s’agit d’un magnifique quatre-mâts construit en Allemagne en 1926 mais cédé à l’URSS en 1946 en réparation des dommages causés lors de la seconde guerre mondiale. Avec ses 50 mètres de haut, le Krusenstern est un peu plus petit que le Sky Princess (66 mètres de haut) mais est superbe. Il peut déployer 35 voiles, dont 18 carrées. La surface additionnée de ses voiles est de 3 400 m2, soit tout de même la moitié d’un terrain de football !

    hamburg-2116153_1920.jpg
    Le voilier russe Krusenstern à quai



    Vidéo des fêtes maritimes "Hanse Sail" 2019

    Après la visite de Warnemünde, direction la ville de Rostock située à environ 15 km plus au sud, le long de la Warnow. Au Moyen Âge, Rostock était un membre important de la Hanse. Marie, qui a justement préparé son mémoire de licence sur la Hanse ou la "ligue hanséatique" (on a d'la chance, hein ?) a pu nous en dire plus sur cette organisation commerciale très puissante à l’époque. Il s’agissait d’une association des villes marchandes de l'Europe du Nord autour de la mer du Nord et de la mer Baltique, particulièrement active du 12ème au 17ème siècle. Les associations de marchands exerçant une activité commune étaient fréquentes au Moyen Âge ; il y en avait à Paris, Londres, entre les villes du Nord de la France et des Pays-Bas. La ligue hanséatique avait bien évidement un pouvoir commercial (les marchands y appartenant jouissaient de privilèges, comme le monopole de certains commerces, celui du hareng par exemple, en échange du paiement d’un droit d’adhésion) mais aussi un fort pouvoir militaire. Sa puissance grandissante l’a amenée à signer des traités avec des pays, mais également des organisations importantes comme celle des chevaliers teutoniques (ordre militaire chrétien né au 12ème siècle lors de la 3ème croisade). La ligue s’est petit à petit transformée d’une association de marchands à une puissante association de villes de la côte baltique, dont Rostock faisait partie. Rostock était alors l’une des villes les plus riches de l’alliance et un chantier naval pour les bateaux de la ligue. La ligue hanséatique disposait également de comptoirs à l’étranger, comme en Belgique, au Royaume-Uni, en France et même en Italie ! Son pouvoir s’est peu à peu éteint au début du 17ème siècle.

    L’architecture du centre-ville de Rostock a beaucoup plu à Patrick. Nous avons fait le tour de la ville et avons pu admirer avec lui ses remparts et aussi la porte de Kröpeliner, une tour du 14ème siècle qui était autrefois l’un des entrées de la ville. Les bâtiments historiques sont pour beaucoup construits en briques. Patrick nous a d’ailleurs précisé que ces constructions correspondent à un style d’architecture à part entière : le gothique de brique (ou en allemand "Backsteingotik") qui s’est répandu dès le 13ème siècle autour de la mer Baltique, notamment dans les villes allemandes. L’usage de la brique limite beaucoup les styles de décoration possible, ce qui a donné une identité bien particulière au gothique de ce type.

    rostock-514920_1920.jpg
    Dans le centre-ville de Rostock

    Témoignage de la puissance et de la renommée de la ville à l’époque, l’université de Rostock est l’une des plus vieilles universités au monde ! Elle a été fondée en 1419 et est toujours en activité aujourd’hui.

    rostock-3700582_1920.jpg
    La façade de l'université de Rostock

    Pour terminer la visite de la journée, nous avons visité 2 témoignages majestueux du gothique de brique. Tout d’abord, l’église Sainte-Marie de Rostock (construite entre les 13ème et 18ème siècles) où se trouve une horloge astronomique du 15ème siècle qui donne toujours l’heure, le signe du zodiaque, les positions du Soleil et de la Lune ainsi que la phase lunaire, la saison et le mois de l’année. La partie supérieure de l'horloge comporte un manège d'automates, qui se déclenche une fois par heure. En haut de l’horloge, des automates représentant les douze apôtres sortent chaque heure d'une petite porte située sur la droite, passent devant Jésus qui les bénit, et rentrent dans une porte située sur la gauche. Seul Judas n'est pas béni et la porte se referme même avant qu'il puisse y pénétrer, le condamnant à rester une heure entière à l'extérieur ! Puis, nous sommes allés voir la cathédrale de Bad Doberan située à 15 kilomètres à l’ouest de Rostock. Cette cathédrale faisait partie d’une abbatiale cistercienne. Elle constitue l'un des plus beaux exemples du gothique de brique en Allemagne du Nord.

    marketplace-3697901_1920.jpg
    La place du marché de Rostock avec l'église Sainte-Marie en arrière-plan

    monastery-church-4407438_1920.jpg
    L'un des plus beaux exemples du "gothique de brique" : la cathédrale de Bad Doberan

    [AVERTISSEMENT] En raison de la situation sanitaire liée à la Covid-19, le séjour-croisière APF Évasion 2020 à destination des capitales de la mer Baltique et de Saint-Pétersbourg a été annulé. Ainsi, au lieu de vivre le séjour à bord et en mer, je vous propose de le vivre en ligne ici, au rythme des escales qui étaient initialement prévues. Ce cybercarnet/blog vous raconte les vacances intégralement imaginées d'un groupe composé de 8 vacanciers et de 8 accompagnateurs bénévoles à bord du navire "Sky Princess"... comme si vous y étiez ! Bonne lecture.

  • [J3] 1ère journée en mer : on vous en dit plus sur notre vie à bord !

    Première journée intégralement en mer pour toute l’équipe. C’est l’occasion de vous en dire plus sur la vie à bord. Aujourd’hui, nous avons profité de notre journée sans escale à terre pour faire le tour du navire et en savoir plus sur ce que nous pourrions faire pour passer le temps en mer !

    Laurence, Jacques, Adeline et Hercule sont partis pour nous à la découverte du bateau, du fond de cale au pont supérieur s’il-vous-plaît ! Et ce qu’ils nous ont dit c’est qu’avec 19 ponts pour un total de 1 830 cabines, 4 piscines, 11 jacuzzis, une bonne dizaine de restaurants, 5 salons où boire un verre, déguster un cocktail, voire même fumer un cigare… on ne risque pas de s’ennuyer à bord du Sky Princess. Et c’est tant mieux car, comme vous allez le découvrir, une croisière, ce ne sont pas que des escales, ce sont aussi quelques journées entières en mer !

    Heureusement, à bord, tout est pensé pour divertir les passagers. Tout d’abord, 1 000 des 1 830 cabines disposent d’un balcon, afin de se reposer un peu loin de la foule en profitant du large et tout en restant dans sa cabine. Si votre cabine vous paraît trop petite, vous pouvez allez vous balader sur les ponts du bateau pour regarder la mer, ou bien à l’atrium, sorte de grande place centrale, où on trouve bar, restaurants et mêmes des magasins où faire quelques emplettes.

    cruise-358228_1920.jpg
    Nos cabines ont toutes un balcon...

    wellness-358229_1920.jpg
    ... et aussi une cabine de douche (par chance SANS vis-à-vis) ! La classe, non ?

    Côté divertissements, il n’y en a pour tous les goûts ! Pour les sportifs tout d’abord, avec notamment une salle de fitness, un terrain basket-ball, des tables le ping-pong et même une piste de jogging. Pour les amoureux des salles de spectacles, avec de nombreuses représentations théâtrales et musicales proposées chaque soir à bord. Pour les fans de culture et de lecture, avec des œuvres d’art, une galerie et une bibliothèque à bord. Pour les cinéphiles ensuite, avec les projections de longs métrages en extérieur nommées "Movies under the stars" (ou "Ciné sous les étoiles"). Pour ceux qui aiment jouer aussi, avec le casino de bord. Et aussi pour ceux qui aiment le frisson, avec un tout nouveau "escape game" (ou "jeu d’évasion" en français). Connaissez-vous le principe de ces jeux d’équipe qui font fureur depuis quelques années ? Non ? Alors en quelques mots, voici leur principe : votre équipe de maximum 6 personnes est enfermée dans une pièce (pas d’inquiétude, ce n’est qu’un jeu). Vous avez en tout et pour tout 25 minutes (et pas une de plus) pour résoudre une série d’énigmes qui vous permettront de trouver la sortir et de retourner à l’air libre ! Attention, seuls ceux qui travaillent parfaitement ensemble seront capables de résoudre les défis qui leur seront proposés dans le temps imparti !



    (Re)Découvrez l'histoire du jazz à bord du Sky Princess

    Les plus jeunes ne sont pas non plus en reste. Le bateau leur dédie en effet des activités et des espaces tout spécialement pour eux. Il y a 3 espaces prévus à bord en fonction de l’âge : "The treehouse" ou "La cabane dans les arbres" (de 3 à 7 ans), "The lodge" ou "Le chalet" (de 8 à 12 ans) et "The beach house" ou "La maison sur la plage" (de 13 à 17 ans). Mais bon, Laurence, Jacques, Adeline et Hercule étaient tous les quatre trop vieux pour y aller et donc pouvoir nous et vous en dire plus. Il y a donc eu quelques déçus dans le groupe ;)

    [AVERTISSEMENT] En raison de la situation sanitaire liée à la Covid-19, le séjour-croisière APF Évasion 2020 à destination des capitales de la mer Baltique et de Saint-Pétersbourg a été annulé. Ainsi, au lieu de vivre le séjour à bord et en mer, je vous propose de le vivre en ligne ici, au rythme des escales qui étaient initialement prévues. Ce cybercarnet/blog vous raconte les vacances intégralement imaginées d'un groupe composé de 8 vacanciers et de 8 accompagnateurs bénévoles à bord du navire "Sky Princess"... comme si vous y étiez ! Bonne lecture.

  • [J2] Hallo og velkommen til Norge !

    Autrement dit, bonjour et bienvenue en Norvège !

    Notre première nuit à bord s’est très bien passée. Tout le monde a bien dormi et s’est retrouvé pour un petit-déjeuner gargantuesque ! Mais avant le petit-déjeuner, grande nouvelle, ce matin nous nous sommes réveillés à Oslo. Nous avons donc quitté le Danemark pour la première escale de notre croisière en mer Baltique.

    Oslo est la capitale de la Norvège. La ville s'est appelée Kristiania de 1624 à 1924 et n’a repris son nom initial, Oslo, que le 1er janvier 1925. La ville d’Oslo se trouve tout au bout d’un fjord qui porte son nom : l’Oslofjord.

    oslo-932310_1920.jpg
    Rivage de l'Oslofjord

    Mais qu’est-ce un fjord exactement ? Arthur, qui est enseignant en géographie, a profité du trajet en bus entre le port et le centre-ville pour nous l’expliquer. Voici ce que nous avons retenu (on espère ne pas nous tromper pour avoir une bonne note :).

    Alors, d’après ce que nous a expliqué Arthur et si nous avons bien compris, un fjord (que l’on peut aussi écrire fiord d’ailleurs depuis la réforme de l'orthographe de 1990) est une vallée creusée par un glacier. La vallée était donc initialement hors eau et recouverte d’une couche de glace qui avançait jusqu’à la mer. Puis, lorsque le glacier a fondu et que le niveau de la mer est monté, la vallée a été progressivement engloutie pour devenir un fjord. Un fjord ressemble très souvent à un bras de mer étroit, aux côtés très escarpés et avec des eaux très profondes. Un fjord peut s’enfoncer très loin dans les terres, sur plusieurs kilomètres et parfois même jusqu'à plusieurs dizaines, voire centaines, de kilomètres ! Le Sognefjord en Norvège est le "roi des fjords" : c’est le plus long (204 km) et aussi le plus profond (1 308 m) du pays. L’Oslofjord sur lequel nous avons navigué ne fait que 17 km de long. Gwenaël, le blagueur de la bande, a donc proposé de le renommer "bébéfjord". La proposition de Gwenaël a été validée par l’ensemble du groupe ! Il ne nous reste plus qu’à prévenir le capitaine du Sky Princess qu’il doit changer le nom sur ses cartes maritimes…

    Arthur nous a même posé une colle : il nous a dit que la France aussi avait des fjords et il nous a demandé si nous étions capables de lui dire où ! Seuls ceux parmi nous ayant navigué sur les océans du monde ont réussi à trouver, mais ils ont quand même eu un peu de mal. Tous les autres n’ont pas su répondre. Il est fortiche, mais un peu dur avec nous, notre professeur ! Et vous alors ? Savez-vous où se trouvent les fjords français ? Proposez votre réponse en commentaire et Arthur vous dira si c’est la bonne réponse ou pas !

    Après ce cours très complet de géographie (merci encore Arthur), nous avons fait le tour de ville en bus. Première étape : la citadelle d’Akershus. Drôle de nom pour une forteresse vous me direz. D’ailleurs, selon Marie-Rose : "Ça fait plus marque de pantoufle que nom de château". La citadelle, construite au 13ème siècle a longtemps servi de prison. Au 17ème siècle, elle est transformée pour devenir une résidence de style Renaissance. Aujourd’hui, elle abrite la nécropole des rois et reines de Norvège (où on trouve leurs tombeaux), le musée militaire et le musée de la résistance, ainsi que le mémorial pour les patriotes norvégiens de la seconde guerre mondiale.

    fortress-2517233_1920.jpg
    La citadelle d’Akershus (la citadelle de la pantoufle selon Marie-Rose)

    Direction ensuite Stortorget qui veut dire "grande place" en norvégien. C’est sur cette ancienne place de marché que donne l’entrée principale de la cathédrale d’Oslo dont l’édifice actuel a été inauguré 1697. Puis, nous sommes allés voir l’université d’Oslo, la plus ancienne et la plus grande de Norvège. Nous avons terminé notre visite par l’hôtel de ville d’Oslo où est remis chaque année, le 10 décembre, le prix Nobel de la paix.

    university-of-oslo-2413682_1920.jpg
    L'université d'Oslo

    oslo-957234_1920.jpg
    Les 2 tours de l’hôtel de ville d’Oslo (c'est dans ce bâtiment qu'est remis chaque année, le 10 décembre, le prix Nobel de la paix)

    Pourquoi le 10 décembre ? Parce que c’est l’anniversaire de la mort d’Alfred Nobel. Chimiste et fabricant d’armes suédois, Alfred Nobel décida de léguer la quasi-intégralité de sa fortune pour la création d'un fonds dont les intérêts seront redistribués, je cite, "à ceux qui au cours de l'année écoulée auront rendu à l'humanité les plus grands services" dans cinq domaines : la paix ou diplomatie, la littérature, la chimie, la médecine et la physique. C’était la naissance du prix Nobel.

    nobel-prize-1356450_1920.jpg
    Les lauréat.e.s d'un prix Nobel reçoivent une médaille comme celle-ci et une somme de 8 millions de couronnes suédoises (la monnaie suédoise, soit environ 800 000 euros)

    Pourquoi remettre le prix Nobel de la paix à Oslo qui est en Norvège si Alfred Nobel était suédois ? Contrairement aux autres prix Nobel également remis le 10 décembre mais à Stockholm, en Suède, le prix Nobel de la paix est remis à Oslo car à l’époque de la création du prix, en 1901, les royaumes de Suède et de Norvège étaient tous les 2 gouvernés par la monarchie suédoise. L'indépendance de la Norvège n’a été reconnue par la Suède que 4 ans plus tard, le 26 octobre 1905. On essaiera de vous en dire plus sur l’histoire entre la Suède et la Norvège d’ici peu de temps, notamment grâce à notre duo d’historiens de choc : Marie et Patrick !

    [AVERTISSEMENT] En raison de la situation sanitaire liée à la Covid-19, le séjour-croisière APF Évasion 2020 à destination des capitales de la mer Baltique et de Saint-Pétersbourg a été annulé. Ainsi, au lieu de vivre le séjour à bord et en mer, je vous propose de le vivre en ligne ici, au rythme des escales qui étaient initialement prévues. Ce cybercarnet/blog vous raconte les vacances intégralement imaginées d'un groupe composé de 8 vacanciers et de 8 accompagnateurs bénévoles à bord du navire "Sky Princess"... comme si vous y étiez ! Bonne lecture.

  • [J1] Hej og velkommen til Danmark !

    Autrement dit, bonjour et bienvenue au Danemark !

    Aujourd’hui, tôt ce matin, toute l’équipe s’est envolée de Paris pour rejoindre Copenhague. À notre arrivée à l’aéroport, notre guide et le chauffeur de notre bus nous attendaient pour nous faire découvrir la ville, avant de nous accompagner au port pour que nous puissions embarquer. On commence tout d’abord par le tour de la ville.

    Copenhague est la capitale et la plus grande ville du Danemark. Copenhague se trouve sur une île, l'île de Seeland et se situe juste face au détroit maritime d'Øresund qui sépare le Danemark de la Suède. Fondée au 10ème siècle par les Vikings, Copenhague est à l'origine un village de pêcheurs, qui fut fortifié en 1167. La ville devient la capitale du royaume de Danemark dès le début du 15ème siècle. Au cours du siècle suivant, elle devint l’une des plus grandes villes d'Europe du Nord. Le port de Copenhague est notre port d’embarquement et donc le point de départ de notre croisière !

    oresund-1481513_1920.jpg
    Éoliennes dans le détroit maritime d'Øresund (le pont routier reliant le Danemark et la Suède est visible en arrière-plan)

    En tant que capitale, Copenhague est le siège du parlement national (le "Folketing"), du gouvernement et de la monarchie danoise. Elle est également le cœur industriel et financier du pays, accueillant les sièges sociaux des plus grandes entreprises danoises.

    Copenhague est aussi une très jolie ville, avec ses nombreux ponts, parcs et fronts de mer.

    danish-4271564_1920.jpg
    Le charme incontestable de Copenhague

    Le tour de la ville nous a tout d’abord mené dans le centre-ville historique ou "Indre By" en danois, ce qui veut dire "ville intérieure". On y trouve notamment le quartier latin de Copenhague (qui, comme à Paris, était un quartier fréquenté par les étudiants durant le Moyen Âge et où la langue de travail était le latin), ainsi que la cathédrale luthérienne (protestante) Notre Dame de Copenhague. Nous sommes aussi passés devant le château de Christiansborg (surnommé "Borgen" par les danois, ce qui signifie "le château") qui est le siège du parlement danois, de ministères et de la cour suprême. C’était la demeure principale de la famille royale jusqu'en 1794 ; celle-ci n’y occupe plus que quelques parties maintenant.

    copenhagen-cathedral-2181692_1920.jpg
    L'entrée imposante de la cathédrale Notre Dame de Copenhague

    castle-688150_1920.jpg
    Le château de Christiansborg (surnommé "Borgen" par les danois)

    En repartant, nous avons empruntés le boulevard Andersens, nommé en hommage au romancier danois Hans Christian Andersen, notamment célèbre pour ses contes de fées. Le boulevard Andersens est l'artère la plus large et la plus passante de Copenhague. Sur la route, nous nous sommes arrêtés voir la statue de la Petite Sirène, qui représente le personnage du conte d’Andersen, porté à l’écran par les studios Disney. Victor et Irvin ont profité des quelques minutes de voyage qui nous séparaient du port où nous allions embarquer, pour nous raconter les histoires de sirènes qu’ils connaissent du temps où ils étaient tous les 2 en mer.

    mermaid-1428192_1920.jpg
    Les jolies sirènes des histoires de Victor et d'Irvin !

    Il était ensuite plus que temps de rejoindre le bateau et de prendre possession de nos cabines ! Nous disposons de 8 cabines tout confort pour 2 personnes. Elles sont situées à 2 tours de roue des ascenseurs et disposent toutes d’un balcon donnant sur la mer. La croisière va être géniale. Bienvenue à bord ! Mais avant tout, direction le dîner et, ce soir, on a réservé au restaurant italien du bord…

    pizza-711662_1920.jpg
    Nous sommes plusieurs à nous être régalés d'une bonne pizza (oui, la pizza est une spécialité danoise :)

    [AVERTISSEMENT] En raison de la situation sanitaire liée à la Covid-19, le séjour-croisière APF Évasion 2020 à destination des capitales de la mer Baltique et de Saint-Pétersbourg a été annulé. Ainsi, au lieu de vivre le séjour à bord et en mer, je vous propose de le vivre en ligne ici, au rythme des escales qui étaient initialement prévues. Ce cybercarnet/blog vous raconte les vacances intégralement imaginées d'un groupe composé de 8 vacanciers et de 8 accompagnateurs bénévoles à bord du navire "Sky Princess"... comme si vous y étiez ! Bonne lecture.

  • [J-1] Préparez-vous… On embarque demain !

    Victor et Irvin vous proposent aujourd’hui de découvrir le bateau sur lequel nous allons vivre notre croisière. Le Sky Princess n’a rien à voir avec l'Os à Moelle, mais un bateau reste un bateau pour un accompagnateur marin ; quels que soient sa taille et le matériau dans lequel il est construit ! Ils ont rédigé pour vous le texte ci-dessous qui nous en apprend plus sur le Sky Princess.

    Le Sky Princess est un navire de croisière de la série "royale" de la flotte "Princess" exploité à la fois par la société étasunienne Princess Cruises et par la société britannique P&O Cruises. La flotte "Princess" comprend à ce jour 18 navires, dont 4 de haut standing : le Royal Princess (mis en service en 2013), le Regal Princess (2014), le Majestic Princess (2017) et notre Sky Princess (2019).

    Le Sky Princess est en fait le 2ème navire à porter ce nom. Le premier Sky Princess était un navire bien plus petit (sa capacité était de 1250 passagers et 600 membres d’équipage), qui a navigué entre 1984 et 2013, avant d’être démantelé.

    Le nouveau Sky Princess a commencé sa carrière de navire de croisière tout récemment, en octobre 2019. Il a fallu presque 3 ans pour que les chantiers navals de Trieste, en Italie, le construisent. Et c’est bien normal, dans la mesure où le Sky Princess a tout du mastodonte des mers. Jugez-en par vous-mêmes avec ses dimensions : 330 mètres de long, 38 mètres de large, 66 mètres de haut, 8,5 mètres de tirant d’eau (hauteur du navire sous l’eau), 19 ponts. Il peut naviguer à 40 km/h et est conçu pour transporter 3 660 passagers et 1 346 membres d’équipage. Ses dimensions en font aujourd’hui le plus gros navire de la flotte "Princess". Le Sky Princess est donc tout simplement le "navire amiral" de la flotte.

    ship-5088966_1920.jpg
    Voilà le Sky Princess... non, j'déconne ! ;)

    Les destinations du Sky Princess dépendent de la saison. À l’automne, le navire croise au large des côtés canadiennes et est-américaines, où il fait escale à New York. En hiver, destination les îles des Caraïbes et le Mexique avec un départ depuis la Floride. Au printemps, retour en Europe pour croiser sur la mer Balique durant tout l’été.

    sky-264778_1920.jpg
    La mer
    Qu'on voit danser
    Le long des golfes clairs
    A des reflets d'argent
    La mer
    ...

    [AVERTISSEMENT] En raison de la situation sanitaire liée à la Covid-19, le séjour-croisière APF Évasion 2020 à destination des capitales de la mer Baltique et de Saint-Pétersbourg a été annulé. Ainsi, au lieu de vivre le séjour à bord et en mer, je vous propose de le vivre en ligne ici, au rythme des escales qui étaient initialement prévues. Ce cybercarnet/blog vous raconte les vacances intégralement imaginées d'un groupe composé de 8 vacanciers et de 8 accompagnateurs bénévoles à bord du navire "Sky Princess"... comme si vous y étiez ! Bonne lecture.